Toiture

La toiture de sa véranda, un équilibre entre isolation et lumière

Bien choisir la toiture de sa pergola fermée est essentielle, pour votre confort. En effet, elle joue un rôle esthétique, protège des intempéries et assure une isolation thermique et phonique.

La toiture en polycarbonate

Le polycarbonate (du plastique) est disponible en plaques et a les caractéristiques suivantes :

  • épaisseur entre 16 et 55 mm (plus l’épaisseur est grande, plus les performances thermiques sont bonnes),
  • permet d’avoir une véranda lumineuse,
  • est un bon isolant thermique,
  • est résistant aux chocs mais jaunit sous l’effet des UV,
  • est le matériau le plus abordable, aux environs de 30 € le m² (variable selon l’épaisseur).
toiture veranda

Le panneau de toiture

Le panneau est un excellent isolant, car il contient une couche de mousse isolante extrudée entre des couches d’aluminium. Ses autres caractéristiques sont les suivantes :

  • disponible entre 32 et 83 mm,
  • l’aluminium ne craint pas la rouille,
  • le panneau opaque diminue la luminosité mais évite l’effet de serre en été,
  • la pose d’une membrane protectrice peut venir renforcer ses isolations phoniques,
  • le panneau peut imiter la tuile pour un rendu plus esthétique,
  • une toiture de véranda constituée de panneaux opaques coûte en moyenne 45 € du m².

La toiture en verre

La toiture en verre (100 € par m² en moyenne) permet d’avoir une véranda très lumineuse et de faire des économies de chauffage en hiver, car le verre laisse passer les rayons lumineux. En revanche, la toiture en verre doit être protégée en été à l’aide de volets roulants extérieurs ou de stores plissés intérieurs, pour éviter que l’intérieur de l’extension ne se transforme en fournaise.

Attention : le verre est fragile, sauf à opter pour du verre feuilleté plus onéreux.

La toiture en tuile ou plaque d'ardoise

Choisir une toiture en tuile (environ 40 € le m²) ou en ardoise permet au prolongement de la maison de s’intégrer parfaitement dans le bâti existant.

Mais la tuile doit être remplacée, en moyenne, tous les 20 ans et son design ne s’harmonise pas avec les vérandas au style moderne. L’ardoise, quant à elle, est plus chère, environ 120 € le m², et ne peut pas être montée sur les vérandas en PVC, car elles ne sont pas assez solides.

La rénovation d'une toiture de véranda

La rénovation de la toiture de l’extension de la maison est obligatoire, en présence de fuite. Mais, elle peut également se faire pour assurer une meilleure isolation. Un professionnel peut vous conseiller sur l’ampleur des travaux à réaliser :

  • le remplacement des joints d’étanchéité, une opération courante car les joints s’abiment sous l’effet des moisissures et des conditions climatiques,
  • le remplacement des panneaux de toiture, l’occasion d’améliorer les performances thermiques de la véranda,
  • le remplacement de l’ossature du toit de la véranda, selon l’état de l’ossature existante et selon le poids de la nouvelle toiture.

A savoir : si la véranda a plus de 2 ans, une TVA à 10% au lieu de 20% s’applique sur les travaux réalisés par un professionnel, y compris sur les matériaux facturés par ses soins. Et si la toiture en vitrage simple est remplacée par une toiture en double vitrage par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), la TVA est ramenée à 5,5% et des aides, comme MaPrimeRénov prenant la suite du crédit d’impôt, sont disponibles sous conditions.