Véranda en bois

La véranda en bois, pour une touche naturelle à l'extérieur de la maison

Installer une véranda en bois permet d’avoir une pièce supplémentaire lumineuse et chaleureuse et choisir le bois pour sa construction extérieure offre de de nombreux avantages :

  • un aspect naturel.
  • Le bois se marie avec tous les styles et s’harmonise avec une maison de ville, avec une bâtisse campagnarde traditionnelle, avec une maison contemporaine…
  • Le bois convient pour la construction de grande véranda et de grandes ouvertures.
  • Le bois est apprécié pour les menuiseries extérieures, car il isole parfaitement aussi bien d’un point de vue thermique que d’un point de vue acoustique.
  • Le bois peut être peint, pour changer l’aspect de sa véranda selon ses envies (attention à respecter le P.L.U).

Quel bois choisir pour sa véranda ?

Les essences exotiques, comme le cèdre rouge, le méranti, ou l’iroko ont l’avantage de bien supporter l’humidité mais sont plus onéreux que les bois de nos régions et moins éco-responsables du fait du transport.

veranda bois maison

Si le choix se porte sur des essences européennes, il est préférable d’opter pour les bois les plus résistants, comme le pin douglas, le chêne, le hêtre. Le bois le plus cher mais ayant les meilleures qualités pour une menuiserie extérieure est le cèdre rouge. Cette essence est importée depuis les Etats-Unis ou le Canada.

A savoir : les bois contrecollés ou lamellés-collés sont plus abordables que les bois massifs. Le bois lamellé est constitué de lamelles collées entre elles. Le bois contre collé aussi nommé Bois Massif Reconstitué (BMR) a le même procédé de fabrication mais l’épaisseur des planches (45 à 85 mm) est plus importante assurant ainsi une plus grande stabilité du bois.

L'entretien

L’entretien préventif a pour objectif de rendre le bois plus résistant aux insectes, aux changements de saisons, à l’humidité, à la mousse et aux champignons. Il est notamment possible de sélectionner du bois autoclave qui a été trempé dans un grand tube sous pression. Le produit pénètre ainsi en profondeur dans le bois.

Par ailleurs, tous les 4 à 5 ans, un entretien doit être réalisé, notamment pour que le bois reste imperméable. Le produit appliqué souvent en 2 couches, dont 1 de finition, est alors à choisir selon l’essence de bois. Il faut savoir que le bois grisaille. et que ce phénomène peut être ralenti avec un produit anti-grisaillement.

Astuce : pour éviter un entretien régulier, le propriétaire de la maison peut faire le choix d’une véranda bois-alu.

Quel budget pour la création d'une véranda en bois ?

La véranda en bois est relativement abordable. Son coût au m² se situe en général dans une fourchette comprise entre 1350 et 1750 € TTC, pose comprise. Pour une véranda bois-alu, il faut prévoir un budget supplémentaire, entre 2200 et 2900 €.

Pour connaitre le montant exact de l’extension en bois, la seule solution consiste à étudier les offres des vérandalistes proches de son domicile, afin d’éviter des frais de déplacement trop élevés.